ACTUALITÉS

Le projet avance : Kisamilé a testé ses outils en situation réelle. Dès octobre 2019, deux cohortes du dispositif Garantie Jeunes de la Mission Locale Nord ont suivi les ateliers du parcours Kisamilé. Ce sont des ateliers ludiques, pédagogiques et créatifs avec des outils de découverte de soi, de ses compétences, acquises grâce aux expériences personnelles. En binôme ou en groupe, chacun a pu prendre conscience de ce qu’il sait et aime faire.

Cette expérimentation, c’est l’occasion de vérifier que les outils Kisamilé fonctionnent. Donc les jeunes comme les conseillers doivent y trouver un bénéfice. Deux cohortes garantie jeunes, ça donne la possibilité de les tester à deux périodes différentes : à l’entrée du processus et au bout de 2 mois de stages. Ce sont les partenaires avec qui nous travaillons depuis deux ans qui ont animé les ateliers : les deux coachs Emilie Bonnet et Frédérique Hoareau–Brunel de VIDACITA.

exemple de sujet de réflexion individuelle lors d’un atelier

Merci à elles ainsi qu’aux 26 jeunes et aux 4 conseillers en insertion professionnelle qui se sont prêtés au jeu, pour obtenir les résultats suivants :

Une expérience révélatrice pour les jeunes !

Le premier groupe, ce sera pour leur premier jour, donc à leur première rencontre, que Kisamilé entame les ateliers. Ainsi, 18 jeunes intègrent la Garantie Jeunes avec un atelier de découverte de techniques pour se connaitre, mieux se reconnaître. Après un peu d’introspection, des échanges avec les coachs, mais aussi entre eux, ils nous partagent leurs avis :

Bilan entre jeunes et avec la cheffe de projet de Kisamilé 

« Ça m’a enrichi parce qu’il y a des choses que je n’osais pas dire ».  – John

« Sék la été di ici, en deor nou gaiynra pa redi le mèm manièr  kom nou la kozé isi paske lé kom la fami. »
(« Ce qui s’est dit ici, à l’extérieur nous aurons du mal à le redire de la même manière, car nous sommes devenus comme une famille. »)
– Stéphane

Le deuxième groupe, composé de 8 jeunes, expérimente les outils après 11 semaines d’immersion en entreprise. Le groupe se redécouvre et chacun partage plus clairement ses expériences passées. Ils évoquent leurs immersions aussi. Suite aux ateliers, certains changent leurs choix initiaux de prospection, qui ne leur conviennent pas finalement. Les outils Kisamilé leur ont permis d’envisager de nouvelles pistes, plus en accord avec leur idéal et ce qui leur plait vraiment.

Les conseillers en insertion de la Garantie Jeunes – MLN

L’expérimentation vécue par les professionnels

Du côté des conseillers en insertion professionnelle, c’est le sourire aux lèvres qu’ils nous remercient. Après avoir vécu et observé les différents ateliers, ils les trouvent complémentaires et ils viennent nourrir davantage ce qu’ils pratiquent déjà.

Pour Anne MINIAVAUDIN, conseillère de la Mission Locale Nord :

« Les outils sont concis, efficaces, facile à comprendre pour le jeune. Avec des interrogations qui le mettent face à lui-même et lui permettent de réfléchir plus efficacement avec « ces outils facilitateurs ». Ces ateliers pourraient très bien s’intégrer dans le parcours du jeune. Cela nous donnerait à nous, aux conseillers, un second souffle dans notre travail, et surtout nous permettrait de mieux connaitre le jeune que nous avons en face de nous, afin de l’accompagner plus efficacement durant son parcours. Vos outils sont ludiques, et non « plombant », c’est vraiment un plus. »

Alors que pour Ounfrane, aussi professionnelle de l’insertion, le cadre assez léger de Kisamilé a quelque peu perturbé celui proposé par la structure. L’usage du tutoiement, le placement des chaises en cercle pour que tout le monde se voit, etc., ce n’est pas habituel. Mais elle confie qu’elle a déjà disposé sa salle autrement pour les prochaines séances !

Expérimenter Kisamilé, ça donne quoi finalement ?

Pour Louis

Volontaire dans une de ces cohortes, les ateliers ont été un déclic pour lui : il sait ce qui l’anime réellement. Il a déjà réussi à obtenir un contrat en alternance en lien avec une formation d’ingénieur du son, chose qui lui paraissait inaccessible.

Pour les jeunes

  • Un choix réel concernant leur orientation
  • Plus de confiance dans leur projet professionnel, avec une vision plus large de ce qui est « possible »
  • Le sentiment d’avoir réellement avancé, de savoir mieux ce qu’ils veulent

Pour les conseillers

  • Des ateliers facilitants, qui font sens avec l’accompagnement voulu dans le dispositif
  • De nouvelles façons de faire… à intégrer à son rythme
  • Une demande d’être formés : à la boite à outils, mais aussi à la posture d’accompagnant

Kisamilé a testé ses outils en situation et poursuivra l’amélioration de la boîte à outils à venir pour qu’elle soit adaptée à tous les besoins. Le Pôle Emploi du Tampon et Nos Quartiers ont des Talents seront nos partenaires pour les prochaines expérimentations. Tout est prêt pour rattraper le retard dû au confinement de la crise Covid-19 : elles se lanceront dès que possible !

Restez connectés, nous saurons nous adapter et mener à bien le projet !

Les jeunes, les conseillers et la cheffe de projet Kisamilé, à l’issue de la 1ère expérimentation à la Garantie Jeunes de la Mission Locale Nord