ACTUALITÉS

Recruteurs réunionnais, nous avons besoin de connaître vos pratiques !

Cette enquête s’adresse aux recruteurs, que vous soyez dans une entreprise, une association ou une collectivité.

Elle est anonyme et dure 15 minutes maximum

— RÉPONDRE À L’ENQUÊTE

KISAMILE (qui je suis) propose une alternative aux jeunes réunionnais qui souhaitent s’insérer sur le marché du travail et qui ne présentent pas les qualifications ou l’expérience adéquate pour faire la différence lors du recrutement. Avec l’aide des acteurs économiques et sociaux de la Réunion et surtout des jeunes, nous travaillons ensemble à proposer un outil qui valorisera les compétences issues de l’éducation informelle et non formelle, transposables en milieu professionnel.

Pour créer un outil adapté, nous travaillons de manière innovante en associant les jeunes, les associations accompagnatrices et les employeurs. Solliciter à la fois des associations d’insertion par l’activité économiques, des missions locales, des grandes entreprises, des groupements d’employeur ou encore des artisans, des acteurs de l’insertion est primordial. Compiler leurs attentes, exigences, pratiques est nécessaire autant pour créer des outils adaptés aux pratiques de recrutement que pour orienter le jeune au mieux dans sa démarche.

De nombreuses d’études nationales nous indiquent que la sélection des candidats en fonction des diplômes est une habitude. Grâce à cette enquête, nous souhaitons voir si cette norme est aussi valable sur notre territoire. Partant d’une volonté de co-construction, votre contribution nous est précieuse car elle nous permettra de définir la place du projet KISAMILE dans notre économie locale.

Quelques statistiques à la Réunion :

  • 39% de taux de chômage chez les 15-29 ans (taux de chômage global de 22,4% en 2016) vs 17% en métropole.
  • 14% des jeunes de 16 à 29 ans en situation d’illettrisme
  • 31 % de jeunes de15 à 29 ans sortent du système scolaire sans diplôme (vs 19,2 % en métropole)
  • 4,7% de diplômés 2ème et 3ème cycles (vs 15,3% métropole)
  • 34,5% de NEET chez les 15-29 ans